Comment réaliser de belles photographies de voyage ?

1

La photographie de voyage est une discipline que j’apprécie énormément. Alors pour cette fois, j’ai décidé de vous livrer quelques astuces pouvant vous aider à rapporter de plus beaux souvenirs de voyage.

Il ne s’agit pas que de matériel

En photographie, l’appareil photo parfait n’existe pas, ni l’objectif parfait. Sachez que la qualité d’une image ne dépend pas de l’appareil photo, mais de l’émotion qui se dégage de celle-ci ou bien du message qu’elle véhicule. D’ailleurs, bon nombre de photographes de talent ne photographient qu’avec  un smartphone ou bien avec un compact. Dans certaines situations, l’utilisation de gros reflex peut être incongru, principalement lorsqu’il s’agit de photographier des gens en voyage. Un  boîtier de ce genre peut intimider, tandis qu’un petit compact ou hybride n’effraie pas les sujets. Sans parler du fait que cela n’attire pas non plus les convoitises.

La préparation est importante 

Tout voyage nécessite une bonne préparation. Avez-vous déjà sélectionné votre matériel ? C’est bien, mais ceci n’est qu’une partie de votre préparation pour faire vos photos de voyage. Pensez à emporter le nécessaire avec vous (objectifs, cartes mémoires, batteries, flash, trépied…). Pensez également aux vêtements que vous allez emporter avec vous, car vous pourrez composer avec des températures très chaudes ou bien très froides. En photographie, il faut savoir sortir de sa zone de confort. Pensez également à la nourriture et à l’eau au cours de vos balades photos.

Avoir le bon état d’esprit

Souhaitez-vous réaliser des photos de voyage exceptionnelles ? C’est la première question que vous devez vous poser. Si tel est votre cas, il va falloir adopter la bonne attitude, car la photographie de voyage se réfléchit. L’idée n’est pas de photographier un repas de dimanche. Un conseil : éviter les endroits trop touristiques. Pour dénicher les meilleurs endroits à photographier, faites du repérage en amont sur internet, sur des blogs de voyage, ou bien sur place. N’hésitez pas aussi à regarder les cartes postales. Celles-ci indiquent souvent les endroits principaux à photographier, donc à éviter. Pour obtenir de belles images, pensez à vous lever très tôt, à marcher des heures durant…

Mode automatique : à éviter

S’il y a une erreur à absolument éviter en photographie, c’est bien celle de l’utilisation du mode automatique. Ne laissez pas votre appareil composer à votre place. Ne le laissez pas décider de vos réglages. Ceci peut vous faire rater une photo. Photographier un lever de soleil est par exemple une mission techniquement délicate. Ici, photographier en contre-jour en automatique est impossible, parce que votre appareil va tenter de calculer les différences de contraste entre les hauteurs et les basses lumières, mais en vain…

Soigner composition et cadrage

La composition et le cadrage sont des éléments à ne surtout pas négliger chez les photographes. La composition d’une image permet de faire passer un message, une émotion, une information, un souvenir… Par conséquent, vous devez composer. En composant votre photo, vous allez pouvoir guider l’œil de la personne qui va lire votre image. Un bon cadrage donne de l’intérêt à une image. Cela peut également rendre une image plus dynamique, plus impressionnante, ou bien plus banale.

Mis à part les conseils que je viens de citer plus haut, pensez aussi à trouver l’inspiration, à jeter un coup d’œil au travail des autres photographes, à aller vers les gens…

La photographie de voyage

1

La photographie de voyage fait partie des disciplines photographiques que j’apprécie le plus. Celle-ci couvre un spectre extrêmement large, et rassemble une multitude de techniques intéressantes. L’article que vous propose aujourd’hui, aborde principalement quelques astuces à adopter pour mieux appréhender la photographie de voyage.

Principe de la photographie de voyage

La réussite d’une photo de voyage dépend en partie de l’organisation du périple. Ceci implique, entre autres, la préparation du matériel photo et de l’itinéraire, l’anticipation des conditions météorologiques, ainsi que l’environnement humain. La pratique de la photographie au sein d’un environnement étranger requiert effectivement une précaution à toute conduite intrusive.

La première étape, pour ce faire, consiste à cibler la zone à explorer, et de se renseigner à son sujet. Certes, garder un bon souvenir de ses voyages est une bonne chose, mais se mettre en danger pour cela en est une autre. Pensez à chercher un contact avec lequel vous pourrez communiquer vous sera d’une bonne utilité. Celui-ci pourra vous orienter dans le choix des lieux et des événements à photographier.

Choisissez également le bon moment de la journée pour effectuer vos clichés. Cela aura une incidence considérable sur l’aspect final de vos prises de vue. Réaliserez-vous vos photos en début ou plutôt en fin de journée ? Opter pour l’heure dorée ou l’heure bleue ? Ces moments là vous permettront de profiter d’une lumière singulière et d’éviter les heures d’affluence.

Pratique de la photographie de voyage

La photographie de voyage mène logiquement au choix du matériel à utiliser. Certains optent pour les smartphones. Cependant, ceux-ci manquent de polyvalence (basse luminosité, faible autonomie…). En revanche, l’encombrement est également à prendre en compte. Se servir d’un reflex 24×36 accompagné de grands zooms et téléobjectifs sont à éviter. Je vous conseille plutôt de vous en tenir à un compact expert ou bien un hybride doté d’optiques de petite taille. Ceci vous permettra de gagner en discrétion pour capturer des images inédites.

Pour le choix des objectifs, il est toujours conseillé de voyager léger. Pour cela, optez pour un jeu de quelques focales fixes. Suivant une destination de voyage et votre capacité de portage, emporter un téléobjectif peut s’avérer judicieux.

S’il y a un élément indispensable en photographie, c’est bien le trépied. Cet outil permet la réalisation de belles images HDR, panoramiques ou encore en pose longue. Sachez également qu’il existe différents types de trépied de voyage pour limiter l’encombrement causé par cet instrument.